Cycliste, complotiste, conspirationniste, fake news, jalousie et envie.

« Le suffixe « iste » sert à former des mots désignant ou qualifiant des personnes et généralement liés à un nom en « isme ». Tous ces mots désignent ou qualifient les personnes qui ont l’activité signifiée par la base du mot.« 
Un cycliste par exemple désigne donc une personne qui pratique le vélo, un guitariste celle qui joue de la guitare et par conséquent un complotiste devrait être une personne qui complote et non pas celle qui dénonce un complot.

On a affaire ici à une sorte d' »inversion accusatoire », qui consiste, comme l’expression l’indique, à inverser l’accusation : celui qui dénonce un complot, un « lanceur d’alertes », par exemple, est accusé d’on ne sait pas trop quoi d’ailleurs la plupart du temps, comme de propager la peur ou d’espionnage, ce qui est très indécent.
Et c’est de cette façon qu’on a des gens comme Edward Snowden ou Julian Assange qui se retrouvent accusés alors qu’ils n’ont fait que dénoncer des complots.

Et je parle bien de complots, car il faudrait être très naïf ou totalement idiot pour ne pas reconnaître que l’histoire pullule de manigances, complots, conspirations…
Pour rappel, la définition d’une conspiration est : « Accord secret entre plusieurs personnes pour renverser le pouvoir établi. » Les « putsch » n’ont-ils jamais existé dans l’histoire ? Pourquoi existe-t-il des dossier « Secret défense » ?

Depuis la nuit des temps, les Hommes sont des stratèges, ils s’associent les uns avec et contre les autres et bien souvent en secret, pour un effet plus fort et voilà qui est la définition même d’une conspiration.
Tout le monde connait la stratégie du « Diviser pour mieux régner » et l’admet :

« En politique et en sociologie, diviser pour régner (du latin divide et impera) est une stratégie visant à semer la discorde et à opposer les éléments d’un tout pour les affaiblir et à user de son pouvoir pour les influencer. Cela permet de réduire des concentrations de pouvoir en éléments qui ont moins de puissance que celui qui met en œuvre la stratégie, et permet de régner sur une population alors que cette dernière, si elle était unie, aurait les moyens de faire tomber le pouvoir en question« .

C’est n’est ni plus ni moins qu’une conspiration, mais les gens ont perdu le sens des mots et on joue sur la peur, la peur même des mots pour créer un court-circuit cérébral qui empêche tout raisonnement logique qui aboutirait à la désignation des véritables responsables d’un problème.

Un petit article sur des complots « autorisés » depuis, qui se sont avérés vrais : https://www.gentside.com/insolite/ces-10-theories-du-complot-qui-se-sont-finalement-averees-etre-vraies_art82580.html
Il faudra attendre un peu pour que ceux d’aujourd’hui soient à leur tours admis quelques années/décennies plus tard, c’est dans l’ordre des choses…

Libre aux gens de penser que tout est propre et lisse mais pourquoi dénigrent ils les autres qui s’interrogent, qui émettent des doutes ? Et surtout pourquoi censurer, voire sanctionner les idées qui ne vont pas dans le sens de la pensée dominante ?

Chacun a une capacité de discernement et doit pouvoir se faire son propre avis à partir de différents sons de cloches.
Mais si l’on pense qu’il faut protéger les gens « plus faibles » de certaines idées dites « complotistes », pourquoi les gave-t-on alors avec la propagande ambiante ? Pourquoi ce deux poids, deux mesures ?

Une remarque qui revient souvent de la part des gens qui dénigrent, dénoncent voire « combattent » les « complotistes » est qu’ils prétendent vivre plus sereinement au quotidien, sans se « prendre la tête ». Soit.
Mais en quoi s’informer et réfléchir un minimum est automatiquement synonyme de « prise de tête » ?
Le « complotiste » n’est pas forcement le type qui ressasse des idées « négatives » et se ronge les ongles jusqu’à l’os à longueur de journée.
On peut réfléchir un peu, émettre des doutes, être lucide, sans pour autant sombrer dans la paranoïa.
De plus, anticiper une situation « négative » est, au contraire, très « positif » pour le cerveau qui acquiert des « réflexes » qui peuvent servir en cas de réalisation effective d’une telle situation.

Je pense aussi qu’une raison pour laquelle le « complotiste » dérange est qu’il place l’autre dans une situation inconfortable : La paresse intellectuelle de celui qui nie la réalité le rend automatiquement plus « faible » et au lieu de se « mettre au niveau », il préfère tirer l’autre vers le bas.
C’est la différence entre l' »envie » et la « jalousie » : Le jaloux va saccager pendant la nuit le joli jardin de son voisin alors que l’envieux va se sortir les doigts du cul et travailler son jardin pour le rendre plus beau que celui du voisin.

Discrédit

Et dans la continuité d’un article récent : https://blog.mromecki.fr/2020/05/10/techniques-de-manipulation-demi-verite-et-discredit/ il y a une autre technique de discrédit qui consiste à « infiltrer » la « dissidence » et y répandre d’autres théories, plus discutables (mais encore une fois, candidates au discernement de chacun) afin d’amalgamer, dénigrer et rejeter l’ensemble.
Par exemple, une personne qui dénonce certains complots médiatico-politico-militaro-pharmaceutico-industriels… de ces dernières années et qui par ailleurs a regardé un jour un documentaire sur les « reptiliens » (encore une fois, par curiosité et pour se faire son propre avis) va être automatiquement et instantanément tournée en dérision et discréditée à tout jamais.
Les mêmes qui demandent de savoir faire la part des choses et ne pas exagérer certains faits tombent alors dans cet abus, mais eux ont le droit car ils ont le tampon officiel au cul, donc sont automatiquement détenteurs de la vérité absolue.

« Qui veut noyer son chien, l’accuse de la rage ». Rien de tel que de parler de « dérive sectaire » quand on ne pense « pas bien », comme ici, sur le site de l’éducation nationale : https://eduscol.education.fr/cid151499/reouverture-des-ecoles.html
Le PDF en question se trouve ici : https://cache.media.eduscol.education.fr/file/Reprise_deconfinement_Mai2020/69/2/Fiche-Derives-sectaires_1280692.pdf

Mais pendant ce temps, les vraies sectes, les communautés, les lobbies en tout genre ont carte blanche…

Bisous tout le monde, on se retrouve à la cantine ! 😘 💕

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *